La pêche à la mouche

La pêche à la mouche est une technique de pêche très ancienne qui se pratiquait à l’origine uniquement en mouche sèche. Cette technique consiste à imiter à l’aide de poils, de plumes (et de nombreux autres matériaux aujourd’hui) les larves et insectes dont le poisson est en train de se nourrir. Il s’agit ensuite de lui présenter cette imitation de la façon la plus naturelle possible afin de tenter de le capturer.

Cette technique s’est beaucoup diversifiée de nos jours. Il est aujourd’hui possible de capturer à peu près n’importe quelle espèce de poisson à la mouche. Que les poissons se nourrissent en surface, entre deux eaux ou bien sur le fond; qu’ils se délectent d’insectes microscopiques ou encore qu’ils s’attaquent aux bancs d’alevins; la pêche à la mouche offre toujours une possibilité pour tenter de les leurrer.

Le matériel utilisé se compose d’une canne aussi appelée fouet, d’une longueur généralement comprise entre 6 et 11 pieds. La canne est équipée d’un moulinet garni de backing relié à une soie, un bas de ligne dégressif et une pointe en nylon ou fluorocarbone. On raccorde ensuite l’imitation choisie.

La pêche à la mouche est pour moi un outil merveilleux pour transmettre ma passion des milieux aquatiques. En effet plus que dans toute autre technique de pêche, sa pratique est directement liée à la connaissance et à l’observation de la vie de la rivière.

Pêche à la mouche
Pêche à la mouche sèche sur un gave pyrénéen

Les différentes techniques de pêche à la mouche

La pêche à la mouche est la technique polyvalente par excellence. Elle offre de nombreuses possibilités afin de s’adapter aux milieux pêchés et à l’activité alimentaire des poissons.

La pêche à la mouche sèche permet de capturer des poissons en surface lorsqu’ils sont attablés sur une éclosion. C’est généralement cette technique que je vous enseignerai lors d’une première initiation car l’apprentissage du lancer à l’aide d’une soie permet d’acquérir la gestuelle qui servira de base aux autres techniques.

Imitation d'éphémère
Imitation d’éphémère

La pêche en sèche/nymphe permet de prospecter efficacement des veines d’eau plus molles ainsi que de multiplier nos chances de capture, nous pourrons leurrer un poisson se nourrissant en surface comme un poisson prenant des nymphes sous l’eau.

La pêche en nymphe permet de capturer des poissons sous l’eau. C’est une technique très efficace qui peut se décliner sous différentes formes en fonction du profil de rivière. Je pratique la nymphe au fil plaqué et la nymphe au fil tendu.

La pêche à la mouche permet également de leurrer les poissons au streamer lorsqu’il se nourrissent d’alevins ou de crustacés. Il est également possible de pêcher avec un train de mouche noyées pour prospecter les grandes veines d’eau en imitant soit un insecte émergeant soit insecte mort qui se serait noyé.

Voilà un aperçu des techniques que je peux vous transmettre. Réputée difficile, la pêche à la mouche est pourtant loin d’être inaccessible et elle s’est largement démocratisée ces dernières années. Aussi bien accompagné, vous pourrez très certainement capturer votre premier poisson dès la première demi-journée d’apprentissage.

3 places disponibles